École d’expertise comptable : ce qu’il faut savoir avant de s’inscrire

Expertise comptable

Publié le : 23 octobre 20234 mins de lecture

Le métier d’expert-comptable n’est pas accessible à toute personne ayant un diplôme en finance et constitue une profession essentielle dans la gestion d’une institution. Ce professionnel supervise tout ce qui concerne les finances et la comptabilité d’une entreprise ou d’un organisme, quel que soit son domaine d’activité. Pour ce faire, vous devez l’apprendre dans une école de comptabilité. Mais que devez-vous prendre en considération avant de vous inscrire ?

Qu’est-ce qu’un expert-comptable ?

Un expert-comptable est un spécialiste qui tient les livres de l’entreprise, contrôle, surveille, enregistre et centralise les activités financières et comptables, y compris la préparation du bilan et du compte de résultat. Dans cette profession, les experts-comptables agissent en tant qu’indépendants et ne sont donc pas liés par une relation salariale avec l’entreprise ou l’agence qui exerce leurs fonctions. Ils conseillent également leurs clients sur les meilleures lois fiscales, relations juridiques ou investissements. Après un apprentissage à l’école d’expertise comptable, la profession d’expert-comptable est soumise au code de déontologie publié par l’Institut des experts-comptables. Tous ses membres sont tenus de respecter ces statuts. Ils prévoient notamment une formation continue tout au long de leur carrière professionnelle et incluent des obligations de secret professionnel. C’est un gage de qualité pour les clients fiscaux.

Quelles sont les conditions à remplir pour s’inscrire au diplôme d’expert-comptable ?

Avant de s’inscrire au diplôme d’expertise comptable, quelques diplômes sont requis après avoir fréquenté une école d’expertise comptable comme le DEC (Diplôme de Bac +8). En effet, il s’agit du dernier niveau de la formation comptable. L’obtention de ce diplôme vous permettra de développer vos connaissances dans les domaines fiscal, financier, juridique, économique et comptable. Le diplôme DEC est facile à obtenir pour les candidats titulaires du DSCG (ou Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) et qui obtiennent une attestation à l’issue de la formation. Ce certificat est délivré par la Chambre des experts-comptables après une formation de trois ans. Au cours de ce stage, les candidats rédigent un mémoire. Il existe également le CAF CAC (ou certificat d’aptitude à la fonction de commissaire aux comptes). Il est important de savoir qu’il est impératif de s’inscrire au DEC après avoir réussi au moins 4 des 7 examens du DSCG. Cette situation doit être clarifiée avant le début de la troisième année de formation.

Où doit se dérouler le stage d’expert-comptable ?

Afin d’être officiellement inscrit au DEC, le candidat doit d’abord trouver un cabinet d’audit offrant des stages et un maître de stage. Le candidat est ensuite rémunéré pendant trois ans en tant qu’auditeur-employé d’un cabinet où il effectue un stage. Une fois le cabinet trouvé, le stagiaire doit s’inscrire auprès du Conseil Régional de l’Ordre des experts-comptables (CRO) dont il est membre. Une thèse de DEC est exigée, car elle est obligatoire pour les étudiants qui souhaitent obtenir un diplôme d’expertise comptable. L’étudiant doit démontrer sa capacité à appliquer ses connaissances sur un sujet précis en rédigeant une centaine de pages en moyenne sur le sujet choisi. Ce document permet en outre à l’examinateur de vérifier si le candidat est apte à intégrer le marché du travail en tant qu’expert-comptable qualifié.

Plan du site