Coordinateur ssi : Ce qui a changé avec la nouvelle réforme

Coordinateur ssi

Publié le : 13 mai 20226 mins de lecture

La culture de la sécurité au travail commence par une main-d’œuvre bien formée. Les employés formés aux programmes de sécurité rendent leurs lieux de travail plus sûrs pour tous. On offre une variété d’options de formation pour répondre à vos besoins. Il est possible d’éviter de nombreuses incendies. Les responsables des lieux de travail peuvent les éviter en adoptant les bons comportements et procédures. Cette section contient des conseils généraux sur la sécurité incendie et la nécessité d’un coordonnateur SSI. Elle fournit également des conseils sur les substances qui provoquent un incendie et une explosion.

Risques généraux de sécurité incendie

Les incendies ont besoin de trois éléments pour démarrer : une chaleur qui est une source d’allumage, un combustible qui est une source qui brûle et de l’oxygène. Les sources d’inflammation comprennent les appareils de chauffage, l’éclairage, les flammes nues, l’équipement électrique, les articles pour fumeurs (cigarettes, allumettes, etc.) et tout ce qui peut provoquer des étincelles. Les sources de combustible comprennent le bois, le papier, le plastique, le caoutchouc ou la mousse, les emballages en vrac, les déchets et les meubles. Les sources d’oxygène comprennent l’air qui nous entoure.

Les employeurs (et/ou les propriétaires ou occupants d’immeubles) doivent évaluer les risques en matière de sécurité incendie et la mettre à jour. Elle partage la même approche que les évaluations des risques pour la santé et la sécurité et peut être effectuée soit dans le cadre d’une évaluation globale des risques, soit dans le cadre d’un exercice distinct. Pour en savoir plus sur la nouvelle réforme de la formation à la sécurité incendie, visitez le site pulsart-groupe.com 

Un coordonnateur SSI : très essentiel pour évaluer les risques d’incendie

 La mission de coordination SSI est essentielle pour aider à prévenir les incendies sur le lieu de travail. Votre évaluation des risques doit identifier ce qui pourrait déclencher un incendie, c’est-à-dire les sources d’inflammation (chaleur ou étincelles) et les substances qui brûlent, ainsi que les personnes susceptibles d’être à risque. Il est crucial de réaliser une évaluation des risques en matière de sécurité incendie. Pour cela, il faut commencer par tenir à l’écart les sources d’inflammation et les substances inflammables.

Pour empêcher les feux imprévus, par exemple, assurez-vous que les appareils qui émettent de la chaleur ne peuvent pas être renversés. En assurant un bon entretien ménager à tout moment, par exemple, vous évitez l’accumulation de déchets qui pourraient brûler. Considérez toutes les manières de détections d’incendies puis avertissez rapidement les gens, par l’installation des détecteurs de fumée et des alarmes incendie ou des cloches.

Mission d’un coordonnateur SSI : responsable de l’application de la législation en incendie

Des lois couvrent la sécurité incendie générale en France. Dans la majorité des locaux, les autorités locales d’incendie et de secours sont responsables de l’application de cette législation de sécurité incendie. Le HSE a la responsabilité de l’application sur les chantiers de construction et sur les navires en construction ou en réparation. Un agent de sécurité incendie aide à avoir le bon matériel de lutte contre l’incendie pour éteindre rapidement un incendie. Il permet également de garder les sorties de secours ensuite les voies d’évacuation clairement marquées et dégagées en tout temps.

Assurez-vous que vos travailleurs reçoivent une formation appropriée sur les procédures qu’ils doivent suivre, y compris les exercices d’incendie. Examinez et mettez à jour régulièrement votre évaluation des risques. De nombreuses substances présentes sur le lieu de travail peuvent prendre feu ou exploser. Ceux-ci vont des plus évidents, par exemple les produits chimiques inflammables, l’essence, etc. aux moins flagrants, l’huile moteur, la graisse, les matériaux d’emballage, les poussières de bois, etc. Il est important d’être conscient des risques et de les contrôler ou de s’en débarrasser pour prévenir les accidents.

Sécurité incendie : les points clé à retenir

Réfléchissez aux risques d’incendie et d’explosion liés aux substances que vous utilisez ou créez dans votre entreprise, ensuite réfléchissez à la manière dont vous pourriez restreindre les risques. Opter pour des fiches de données de sécurité des fournisseurs comme source d’informations sur les substances susceptibles d’être inflammables. Envisagez de réduire la quantité de substances inflammables/explosives que vous entreposez sur place. Ecarter les sources d’inflammation (par exemple les flammes nues, étincelles) et les substances qui brûlent (par exemple les vapeurs, poussières) Débarrassez-vous des substances qui restent d’exploser ou prennent feu à tout moment. Revoyez régulièrement votre évaluation des risques.

Maintenir un bon entretien, par exemple éviter l’amas de déchets, de poussière ou de graisse qui pourrait déclencher un incendie ou l’aggraver. Vous devez également tenir compte de la présence de substances dangereuses susceptibles de provoquer des incendies ou des explosions dans le cadre de votre évaluation des risques en matière de sécurité incendie. Un incendie domestique est signalé toutes les 88 secondes. Une fois que l’avertisseur de fumée retentit, un incendie peut se propager rapidement, ne laissant qu’une minute ou deux pour s’échapper. C’est pourquoi il est si important d’avoir un plan d’évacuation.

Plan du site